Analyse d'impact juridique
Inhaltsbereich

Convention fiscale franco-luxembourgeoise du 20 mars 2018

Ce dossier examine la teneur de l’article 22 de cette nouvelle convention fiscale franco-luxembourgeoise avant son entrée en vigueur (au 1er janvier 2020).

En effet, les termes de cet article peuvent être interprétés de plusieurs façons et de nombreuses voix ont exprimé des inquiétudes quant à la rédaction de cet article et des ses possibles interprétations et conséquences pour les travailleurs frontaliers résidant en France et exerçant une activité salariée au Luxembourg.

La TFF 2.0 après avoir rappelé la situation actuelle et présenté le nouvel article, apporte une analyse et appelle les décideurs politiques à une prise de position non équivoque avant son entrée en vigueur.

Analyse d’impact  « Convention fiscale franco-luxembourgeoise du 20 mars 2018 »


Création d’un mécanisme visant à lever les obstacles juridiques et administratif dans un contexte transfrontalier

La Commission européenne a, le 29 mai 2018, présenté une proposition de règlement visant à lever les obstacles juridiques et administratifs dans un contexte transfrontalier également appelé ECBM.

Ce règlement se caractérise par la création de la possibilité qu’un Etat membre applique de manière volontaire dans une région frontalière et pour une période déterminée les dispositions légales d’un autre Etat membre.

Au vu de l’intérêt porté à ce projet de règlement au niveau de la Grande Région, la TFF 2.0 a réalisé une présentation du mécanisme ECBM et une analyse.

La TFF 2.0 salue fondamentalement l’initiative de règlement de la Commission européenne permettant de créer un mécanisme visant à lever les obstacles juridiques et administratifs dans un contexte transfrontalier.

Néanmoins ce projet ambitieux nécessite encore des réflexions et changement afin d’apporter une réelle plus value.

En particulier une différenciation entre la procédure et la création de point de coordination transfrontalière parait à la TFF 2.0 souhaitable. La TFF 2.0 voit la création de ces points de coordination transfrontalière comme incontournable et ne devrait pas dépendre de l’utilisation du ECBM.

Création d’un mécanisme visant à lever les obstacles juridiques et administratif dans un contexte transfrontalier


Proposition de modification de la Commission européenne et du Conseil de l’UE des règlements (CE) n°883/2004 et n°987/2009 - prestations de chômage-

La présente analyse d’impact juridique réalisée par la TFF 2.0 de la Grande Région 2.0 traite le domaine des « prestations de chômage ». Cette analyse présente les principales modifications de la proposition de la Commission européenne à ce sujet ainsi que les modifications apportées au cours de la procédure législative européenne actuellement en cours sous forme d’orientation générale du Conseil EPSCO du 26 juin 2018. À ce stade la Commission européenne, le Conseil de l’UE et le Parlement européen sont en négociations (trilogue informel) pour parvenir à un accord sur les dispositions concernant la règle de totalisation des périodes (art. 61), la durée de l’exportation des prestations de chômage (art. 64) et la compétence pour le versement des prestations de chômage aux travailleurs frontaliers (art. 65).

La proposition de modification présentée par la Commission européenne et celle du Conseil EPSCO sont examinées par la TFF 2.0 en particulier du point de vue de leurs conséquences sur les travailleurs frontaliers dans la Grande Région. La TFF 2.0 se demande quelles seront les conséquences des modifications proposées pour les travailleurs frontaliers quant à l’octroi des prestations de chômage et dans quelle mesure celles-ci auront un impact sur le marché de l’emploi en général de la Grande Région par rapport à la mobilité des travailleurs. Cette question se pose surtout par rapport à la révision proposée concernant la compétence de l’Etat membre pour le versement des prestations de chômage.

 

Proposition de modification de la Commission européenne et du Conseil de l’UE des règlements (CE) n°883/2004 et n°987/2009 - prestations de chômage-


Proposition de modification de la Commission européenne des règlements (CE) n°883/2004 et n°987/2009

La Commission européenne a, le 13 décembre 2016, présenté un projet de révision des règlements européens n°883/2004 et 987/2009 (CE) relatifs à la coordination des systèmes de sécurité sociale des travailleurs mobiles.

Certaines des propositions de modifications concernent  plus particulièrement les travailleurs frontaliers. Tel est le cas des propositions de modifications dans les domaines des prestations de chômage, des allocations familiales et des prestations pour des soins de longue durée. Ces propositions de modifications peuvent avoir des effets directs pour les travailleurs frontaliers.

Au regard de l’importante mobilité des travailleurs dans l’espace de la Grande Région, certains partenaires ont signalé leur intérêt d’une évaluation préalable de l’impact de la proposition de modification des règlements pour les travailleurs frontaliers. C’est pourquoi ils ont demandé à la TFF 2.0 de suivre ce thème. Dans un premier temps la TFF 2.0 a rédigé une analyse globale des propositions de modification et ensuite une analyse spécifique sur la coordination des prestations de soins longue durée dans la Grande Région.


 « Proposition de modification de la Commission européenne des règlements (CE) n°883/2004 et n°987/2009».

- Analyse d’impact juridique du 15.02.20107


Coordination des prestations pour des soins de longue durée

Au vu du vieillissement de la population et des enjeux économiques et humains que représente le secteur des soins de longue durée, la TFF 2.0 vient de publier une seconde analyse plus approfondie traitant exclusivement de la coordination des prestations pour des soins de longue durée dans l’espace de la Grande Région.

Afin de comprendre les modifications proposées par la Commission européenne, cette analyse juridique présente les mécanismes européens actuels utilisés pour la coordination des prestations pour des soins de longue durée, mais aussi les différents systèmes existant au sein des pays de la Grande Région. Cet exercice de droit comparé permet à la TFF 2.0 d’émettre des observations à l’attention des décideurs politiques.

Coordination des prestations pour des soins de longue durée dans la Grande Région 5.5.2018


Rechter Inhaltsbereich
Partenaires